Le groupe CK, des initiales de son fondateur  Charles Kieffer, fête ce jeudi ses 70ans. La société luxembourgeoise a su créer et faire perdurer un modèle où deux activités bien distinctes cohabitent : L’impression et l’image, et la gestion d’infrastructures sportives et de fitness. « 70% des revenus et bénéfices de la société viennent du secteur printing, qui est en permanente évolution. Aujourd’hui, cela comprend aussi l’archivage, le scanning et la dématérialisation des documents », souligne Joseph Frisch, associé, directeur général-opérations commerciales. CK, qui évolue exclusivement sur le marché domestique, se targue « d’avoir une direction et un management luxembourgeois ». Et bien que l’entreprise soit confortablement installée dans le paysage, de savoir rester « dynamique et moderne ».

Illustration :  » Dans les projets en cours, nous travaillons sur des propositions de solutions hybrides : cela mêle l’informatique, les copieurs, plus des services pour que les entreprises n’aient plus qu’un seul fournisseur » complète Patrick Mergen, associé, directeur général-administration. L’autre volet du business a pris naissance avec l’ouverture du CK Sportcenter en 1981 par le fondateur à Kockelscheuer. Un centre multisports rénové l’an passé pour quelque 700 000 euros. Les trois salles de fitness regroupent autour de 8 000 abonnés et un ou deux nouveaux centres devraient ouvrir d’ici les deux prochaines années. Le groupe génère 36 millions d’euros de chiffre d’affaires pour 175 employés.

2016-06-2-CK 70 joer

Source : L’essentiel du 2 juin 2016
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

About the Author